Épisode 8 du samedi 29 juin au jeudi 11 juillet 2019 : de Lemnos (ou Limnos) à Karistos en repassant par les Sporades et Skiros

SAISON 2019

Épisode 8
du samedi 29 juin au jeudi 11 juillet 2019 : de Lemnos (ou Limnos) à Karistos en repassant par les Sporades et Skiros

Du samedi 29 juin au lundi 1er juillet : fin de notre séjour à Lemnos

Le samedi 29 juin le vent de Nord Est souffle encore assez fort...alors nous restons au fond de la baie de Kondia.
Jean-Claude part chercher un loup et j’envoie mon 7ème billet. Journée tranquille malgré le vent.

Dimanche et lundi, nous sommes au quai, à Mirina, sous le château fort. C’est une belle forteresse vénitienne.

Lorsque nous arrivons à Mirina, le dimanche en fin de matinée, une quarantaine de bateaux tournent devant la baie...une régate ! Mon capitaine commence à s’inquiéter car nous risquons d’être nombreux au quai ! Mais non, il s’agit d’une course au large, ils vont virer l’île d’Eustratios et achèverons leur parcours à Moudros. Nous aurons juste le plaisir de les voir tourner avant quelques faux départs et le coup d’envoi définitif !

Le port et la baie de Mirina depuis le point haut de la forteresse
DSCN4375.JPG

La petite ville de Mirina est animée et possède une jolie rue commerçante, une laverie tout près du port et des gardes-côtes plutôt ouverts...nous en profitons pour porter notre linge à laver, faire un bel avitaillement et faire tamponner officiellement une autorisation de prêt de notre bateau à notre fille lorsque nous ne sommes pas à bord. L’autorisation est rédigée en français, en anglais et, grâce à Nicky, en grec ! Il se peut que Sylvie n’en n’ait jamais besoin mais...au cas où, c’est mieux !

Lundi à 13h, tout est fini, nous larguons les amarres à Linaria pour passer notre dernière demi-journée lemnienne sous le Cap Tigani, le cap Sud Ouest de Lemnos, dans l’anse Stiri. Très jolie petite anse, bien protégée des vents de Nord, dans laquelle on ne pourrait sans doute pas loger plus de deux ou trois bateaux... mais nous y sommes seuls !

Mardi 2 juillet 2019

A 7h03, avec 3 minutes de retard dit le capitaine, nous quittons Lemnos pour les Sporades.
C’est le début de notre voyage de retour.

Nous envoyons le foc tangonné à la sortie de l’anse, le vent favorable nous poussera jusqu’à Kira Panayia, une île inhabitée ou presque, sans aucun équipement électrique ou téléphonique. Quand on vient du Nord-Est, pour atteindre Panayia on passe entre deux îlots encore plus sauvages, Psathoura au Nord, un confetti à ras de l’eau signalé par un phare et Yioura qui contraste avec ses hautes falaises abruptes !
En fin d’après-midi nous mouillons dans la belle anse Planitis. Elle s’ouvre au Nord Est de Kira Panayia par un petit chenal. Elle est complètement fermée. La saison est déjà commencée et quelques bateaux sont déjà à l’ancre. Nous avons rejoint les zones fréquentées et devrons nous habituer à partager notre espace avec d’autres !

Mercredi 3 juillet 2019

Une petite navigation jusqu’à Péristéri en faisant le tour de Panayia par l’Est. La côte Est de Panayia faite de hautes falaises colorées est très belle mais ne présente pas beaucoup d’abris, sauf ...sous l’ancien monastère. A notre prochain passage dans ce secteur, par temps calme, nous y reviendrons !

Nous passons la journée à Vassiliko, l’anse qui s’ouvre au milieu de la côte Ouest de Péristéri.
Encore un très bel endroit où nous n’avions jamais mouillé !

Jeudi 4 et vendredi 5 juillet 2019

Nous continuons notre glissade vers le Sud en passant par l’extérieur, c’est à dire à l’Est d’Evia.
Jeudi, une première étape à une quinzaine de miles dans le Sud de Péristéri : Skantzoura. A l’aller nous n’y avions fait qu’un arrêt pour le déjeuner. Cette fois-ci nous y passerons la nuit. Cette petite île, là encore inhabitée, possède des anses magnifiques mais...lorsque le vent s’est calmé à la tombée de la nuit, une houle de fond résiduelle, contournant tous les caps, est venue nous bercer. Un peu de roulis pour nous rappeler que la mer est instable !

Vendredi, ce sont les résultats du bac ! Nous les attendons pour la plus jeune de nos petits-enfants !

Le grand-père et capitaine a préparé la page internet pour pouvoir être un des premiers sur le site de l’académie. Officiellement, les résultats devaient tomber à 8h30 mais...à Toulouse ce sera 10h !
Nous sommes alors en mer en direction de Skiros et tous les quarts d’heure le capitaine consulte !
Effectivement, il est sans doute l’un des premiers à accéder au site, car, à 9h55 (heure française) nous envoyons un message de félicitation : notre petite dernière est bachelière ! Nous sommes heureux et fiers !

A midi, après une navigation très agréable à la voile, nous déjeunons à Skiros, dans la baie de Kalogria.

Samedi 6 et dimanche 7 juillet 2019

Samedi, passage par le port de Linaria, pour faire le plein de gazole, saluer Sakis le maître de Port et faire quelques courses.
Nous sommes amarrés contre un vieux gréement de 18 mètres qui bat pavillon suisse : Helena. Elle a été construite en 1913 et restaurée par une équipe de passionnés. Elle est immobilisée par les coast-guards à Skiros pour des raisons administratives depuis trois mois. Nous bavardons avec son skipper qui nous invite à la visiter. Très beau bateau dotée d’une belle histoire ! Merci Alain et bon courage !

Dimanche, mouillage au fond de Renes une grande baie, au Sud de Skiros, qui aurait la forme d’un pied gauche à 4 doigts !

Ici, même en pleine saison, nous n’avons pas de concurrence, nous sommes seuls ! Dans l’après-midi un bateau de touristes vient faire un tour et repart... Malgré la chaleur nous montons sur la colline pour faire une photo et téléphoner à nos mères.
Renes depuis le haut de la colline
DSCN4380.JPG

Renes d'un peu plus bas
DSCN4382.JPG

Lundi 8 juillet 2019

Calme plat annoncé, la traversée vers Karistos (au Sud d’Evia) se fera au moteur. Tant pis !
Les cannes à pêche sont à poste, évidemment ! Inlassablement mon capitaine teste de nouveaux montages et nouveaux leurres et...espère ! Une ou deux touches significatives l’incitent à persévérer...mais pour l’instant pas de gros poissons !

En revanche, beau spectacle de dauphins qui nous accompagnent et jouent à l’étrave !

A 15h nous sommes à l’ancre, dans l’anse Sud Ouest de la baie de Karistos, à notre place habituelle !

Du mardi 9 au jeudi 11 juillet 2019 : Karistos

Le mardi la météo est très calme. Nous flemmardons sur place ! Cueillette pour moi, chasse pour Jean-Claude, lecture pour les deux, nettoyage de la coque...activités ordinaires dans un mouillage paisible...
Mercredi, nous avons deux raisons d’aller au quai à Karistos. D’abord Jean-Claude veut faire une vidange intermédiaire avant de laisser le bateau aux filles car nous avons fait un peu plus de 100 heures de moteur de puis le début de la saison, ensuite parce qu’un très fort coup de vent de Nord est annoncé dans la nuit !
Donc, mercredi, nous arrivons au quai par grand calme, aidés à la manœuvre par le capitaine de Plume, rencontré en tout début de saison à Vouphalo. Le monde de la voile est petit !

Il fait chaud, très chaud au quai de Karistos ! Le capitaine dégouline à faire sa vidange dans le compartiment moteur ! Le soir, quelques nuages d’orage et quelques gouttes de pluie viennent nous rafraîchir.

Le vent fort c’est pour plus tard, en fin de nuit !

Finalement, c’est la pluie qui nous réveille le jeudi matin !

Le vent va se lever en fin de matinée !

Il est presque 16h maintenant et il est plutôt fort et rafaleux, comme toujours !

Demain, quand le vent sera tombé, nous quitterons Karistos pour remonter vers Halkoutsi.

Sans doute ferons-nous une étape à Vouphalo, peut-être aurons-nous le plaisir de revoir nos amis Olivia et Spyros, puis mardi 16 nous serons amarrés à Halkoutsi et mercredi 17 en vol vers Toulouse.

Le blog sera alors fermé pour un mois.

Je vous retrouverai à partir du 15 août pour la fin de la saison !

Je vous souhaite un bel été à toutes et à tous !

Commentaires

1. Le jeudi 11 juillet 2019, 17:34 par Danielle

Merci beaucoup. Le journal tjrs aussi intéressant et tjrs de belles photos. Bon retour à Toulouse et bonnes vacances aux filles. Félicitations à la pitchounette pour la réussite du Bac
Bisous

2. Le vendredi 12 juillet 2019, 10:17 par Flora

Quid pour vous de la tornade meurtrière "dans le Nord de la Grèce" ? pas compris où c'était par rapport à votre position...
D'après vos dernières nouvelles, tant mieux si vous n'en avez rien ressenti ?
ça doit faire réfléchir malgré tout, mais c'est tellement ponctuel et imprévisible !

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet