Deuxième hiver aux Antilles : du 3 avril 2012 au 11 mai 2012, parenthèse métropolitaine.

Après notre belle aventure halieutique du 1er avril, nous avons flâné à Grande Anse puis à Sainte Anne. Le 10 avril nous étions amarrés au ponton de la marina du Marin. C'est là que nous avons laissé Doug Le pour un mois.

Nous nous sommes envolés du Lamentin le 12 avril et nous y sommes posés à nouveau le 8 mai.

Entre temps, chez nous, à Toulouse, nous avons fait le tour de la famille, le plein de bisous et notre devoir citoyen puisque nous avons pu voter pour la présidentielle au premier comme au deuxième tour. Une fois « le changement » intronisé, nous avons rejoint notre bord.

En à peine un mois l'ambiance aux Antilles a changé. On sent la fin de saison. Il fait beaucoup plus chaud et beaucoup plus humide.  Cela fait trois jours qu'il pleut ! Le nombre de bateaux dans les mouillages a considérablement diminué. Il y a des mangues pays à profusion et très peu cher ! Échange trois mangues contre un rayon de soleil !

Au Marin nous sommes tombés sur l' Évasion 32, Mélodie, qui fut celui de notre fille. Elle a vécu sur ce bateau pendant son séjour en Martinique il y a quelques quinze ans de cela. Nous en avions profité pour faire notre première croisière aux Antilles.
Le voilà
Mélodie

Nous avons quitté le Marin ce matin, 11 mai 2012, de bonne heure après avoir remis le bateau en état de marche : hissé le génois que nous avions laissé chez le voilier pour entretien, installé une antenne VHF dédiée à l'AIS sur le mât d'artimon (en effet nous avons décidé d'acquérir un émetteur AIS afin d'être « vus » par les gros qui ne veillent plus que l'AIS), fait le plein d'eau et les courses.

Nous pensons faire une remontée vers Saint-Martin confortable et relativement rapide. Comprenez que nous naviguerons de jour sans faire de longues et paresseuses escales. Il faut dire que depuis deux ans nous avons abordé quasiment chacune des îles des petites Antilles. Une fois à Saint-Martin, nous mettrons la dernière main à la préparation du bateau et prendrons le large, direction Les Açores, dès que la météo sera favorable.

Aujourd'hui, vendredi 11 mai 2012 nous avons réalisé une toute petite étape : le Marin – Grande Anse, histoire de s'amariner en douceur mais surtout de faire une clearance de sortie à P'ti Bateau et de passer chez le boucher du Bourg.

Pas de chance, P'ti bateau est fermé, (fin de saison !), le Veau d'Or aussi, mais là il y a un deuxième boucher de week-end au Bourg (ouf!) et en plus le vent s'est mis à souffler fort (25 nœuds jusqu'à 30 dans la baie).

Demain, départ prévu à 6h pour une étape de 65 miles : Rupert Bay au nord de la Dominique.

Commentaires

1. Le dimanche 13 mai 2012, 18:10 par Jean Marie

Bonjour,
Heureux de vous voir de retour sur votre blog !apparemment le "réamarinage" s'effectue en petites foulées en vue du voyage vers les Açores.Ayant fait plusieurs fois fait ce voyage vers Oslo quand je naviguais sur les bananiers de la Transat du Nord je reconnais que ce n'est pas là la partie la plus aisée du voyage.Il nous reste donc à souhaiter que l'Atlantique Nord fasse preuve de mansuétude pour les marins que vous êtes et Doug Le.Avec la préparation que vous avez , ce périple vu de mon côté , va être de toutes les façons l'évènement majeur de votre navigation.Bien sincèrement je vous admire car beaucoup de "navigateurs" ou présumés tels ne se sont lancés dans ce sens à l'assaut de l'Océan.Jean Claude va gérer cette traversée avec la précision qu'on lui connait et Doug Le est un bon bateau,quand au second Capitaine "elle" a la carrure pour! ce serait bien d'avoir vos dates ou ETS vers le NE afin de vous suivre at d'autres pour scruter les bulletins MTO et vous les communiquer en "live".A bientôt donc et bon vent comme on dit.Affectueusement :Jean Marie

2. Le lundi 14 mai 2012, 13:34 par Matthieu et Dominique

Bonjour à tous les trois ,
Il est plein de mélancolie ce billet ! Si seulement le soleil ...
Bon cela fait plaisir de vous savoir à nouveau sur Doug Le .Le capitaine a un nouveau projet technique :que du bon .Il est aimé Doug Le.La chef du service intérieur a du ramener quelques bons Livres ou peut-être une liseuse.La vie au fil de l'eau et du temps s'invite à nouveau.
Du bonheur tout en douceur sur Doug Le .
Dominique et Matthieu