Deuxième hiver aux Antilles : du 24 au 27 mars 2012, retour vers la Martinique de Tyrell Bay à Saint-Vincent

Samedi 24 et dimanche 25 mars 2012

Mouillage à Tyrell Bay où nous profiterons du calme pendant deux jours.

Nous sommes en territoire connu mais ...pas encore complètement.

Le samedi en fin d'après-midi nous avons pris le temps d'aller visiter la partie gauche de la baie depuis la mer. C'est une mangrove assez étendue qui s'appelle Carénage. Aujourd'hui c'est une zone protégée où le mouillage est interdit sauf en cas de cyclone car c'est un fabuleux trou à cyclone (encore un!) pour les petits tirants d'eau cependant car il y a un seuil à 1,50 m. C'est également le lieu de vie des huîtres de palétuvier. Par ailleurs, les poissons y vivent nombreux et les oiseaux, échassiers et pélicans viennent s'y nourrir sans problème.
La mangrove de Tyrell Bay
Cariacou Tyrell Bay
Cariacou Tyrell Bay
Cariacou Tyrell Bay
Pélican
Cariacou Tyrell Bay

Et puis, je vous avais déjà raconté que le capitaine s'était mis à pêcher "à la sautiquette" (il ne vous en dira pas plus!) à la nuit tombée et avait pris l'habitude de nous remonter, en quelques minutes, de délicieuse carangues (des carangues gros yeux). En dessous de la Martinique aucun poisson n'est atteint de ciguaterra...alors c'est le moment d'en manger à satiété !
Les carangues gros yeux
carangues gros yeux

Il avait tenté d'attraper un plus gros poisson avec une ligne de fond en utilisant les tripes ou la tête des carangues comme appât. Deux fois le gros poisson avait mordu en arrachant tout. Mais samedi soir le capitaine lui prépare un montage au fil d'acier et , à 5 heures du matin, le gros poisson est pris.

C'est un tarpon de 2,5 kg. Une bête à la tête super carrossée, aux écailles extrêmement dures qui s'avèrera coriace et pleine d'arêtes.
Le tarpon
tarpon

Enfin, le chef a encore fait des essais de pain-gâteau (entre le pain au lait, le cake et le pudding) et de pain tout court à la cocotte. Résultats en photos.
Le pudding de Tyrell Bay Cariacou Tyrell Bay
Pain cocotte
Cariacou Tyrell Bay

Lundi 26 mars 2012

7h00 départ de Tyrell Bay pour Hillsborough. Il nous faut faire une clearance out puisque nous quittons Grenade pour Saint-Vincent dans notre cheminement retour vers la Martinique.

Jean-Claude redoutait beaucoup cette formalité, il en avait gardé un très mauvais souvenir il y a quinze ans, mauvais souvenir qui avait été réactivé par la lecture de blogs récents. Et bien, tout s'est très courtoisement et très vite passé, à 8h40 nous étions en route vers Béquia.

Nous avons fait une belle navigation à la voile toute la journée, d'abord, au largue jusqu'à Union puis au près jusqu'à Béquia, de la gîte, même sur le Sharki, mais pas de secousse, la plaisance en fait !

A 15h40 nous étions mouillés dans la belle baie de Béquia.

Mardi 27 mars 2012

Les formalités ( là il fallait entrer et sortir en même temps : compliqué!), quelques courses et nous voilà repartis en mer pour une toute petite traversée jusqu'à Saint-Vincent.

Nous nous arrêtons à Cumberland, accueillis comme il se doit pour une aide à l'amarrage.

Les fonds sont très vite profonds et la technique usuelle consiste à mettre son ancre à l'avant et à frapper une longue aussière au cocotier à la plage. L'équipière n'a donc pas besoin de sauter à l'eau avec le cordage entre les dents, c'est le boat boy qui s'occupe de l'amarrage à terre.
Cumberland cumberland

Malgré les nombreuses sollicitations nous goûtons cet environnement simple. Finalement on peut s'arrêter à Saint-Vincent !

Demain nous partirons pour Sainte-Lucie, dernière étape avant la Martinique.