Deuxième hiver aux Antilles : du 1er janvier au 10 janvier 2012, jolie croisière entre amis (1ère partie).

Merci, merci à tous pour vos bons vœux !

1er janvier 2012 :

Doug Le quitte le mouillage pour la marina, la manœuvre se fait sans encombre. Bien amarrés au ponton nous pouvons attendre Yves et Geneviève. Leur avion est prévu peu avant 15 heures.

Ils arrivent, les bagages chargés de cadeaux...plein de bonnes choses à manger et à boire, quelques nourritures intellectuelles aussi. Un beau début d'année sous le signe de l'amitié.

Le programme de navigation prévu par le capitaine : Antigua, Barbuda, Saint-Barth et retour à Saint-Martin. Nous avons gardé un tel souvenir émerveillé d'Antigua que nous voulons faire découvrir cette île et partager ce plaisir. Mais...les alizés se sont orientés est-sud-est, ils sont annoncés assez forts à forts...pile dans le nez ! Comme de juste !

Les vents deviennent plus favorables le 4 janvier...cela laisse peut-être le temps d'une acclimatation en douceur pour nos amis !

Lundi 2 janvier 2012 :

Après une ballade à terre, découverte de la baie de Marigot et du lagon depuis Fort Louis, nous larguons les amarres pour Grand Case, le plein d'eau achevé. Nous reviendrons à Marigot faire les courses de frais le lendemain. Cette fois, la nuit à la marina s'avère relativement raisonnable, 62 euros contre près de 90 au mois de mai. D'une fois sur l'autre nous sommes encore capables de réajustement et d'apprentissage !

A 12h30 nous mouillons devant la plage de Grand Case. Le vent est fort. Les rafales à plus de 30 nœuds ne se calment qu'en toute fin de journée. Première journée très aérée !

Mardi 3 janvier 2012 :

Le vent s'est bien calmé. Nous décidons de partir de bonne heure afin de faire un bon avitaillement, la clearance de sortie, et de rejoindre La Fourchue ou l'Anse Colombier de Saint Barth, beaux mouillages pour attendre les vents favorables. Enfin ça, c'est le projet !

Au démarrage : petite émotion ! Le Yanmar qui s'était parfaitement comporté jusque là, cale deux ou trois fois avant de daigner partir ! Hypothèse : l'étouffoir, de l'humidité peut-être !

Arrivés à Marigot...pas de produits frais...le bateau vient à peine d'arriver...demain sans doute ! Nous sommes dans une île ! Bon ! Alors demain !

Mercredi 4 janvier 2012 :

Les boutiques ont été approvisionnées, Doug Le aussi ! La clearance est faite, à 13h nous levons l'ancre. Cap sur Antigua.

Démarrage : les petits soucis se confirment. Hypothèse n°2, un problème à l'admission de gazole !

Nous naviguons tranquilles, au moteur d'abord, puis à la voile, au bon plein, jusqu'au sud de Saint Barth. Nous passons devant La Fourchue et le long de Gustavia où les très gros bateaux se massent en grand nombre. Nous avons le temps d'admirer au mouillage le plus grand bateau de plaisance privé du monde : 165 mètres de long. Son propriétaire, un russe qui a dû réussir, l'a dénommé Eclipse. Sans commentaire !

A la nuit tombée, le vent refuse et nous entamons une traversée de 70 miles face au vent et au clapot. Les vagues sont sèches et désagréables et l'équipage peu amariné. Je suis rapidement hors-jeu pour cause de mal de mer ! Heureusement les hommes assurent !

Jeudi 5 janvier 2012 :

Nous pêchons une petite bonite listao à une dizaine de miles d'Antigua et arrivons à English Harbour à 9 heures, pour le petit déjeuner ! La beauté du site est au rendez-vous...comme dans notre souvenir !

English Harbour
english harbour

Une fois les formalités d'entrée achevées nous prenons le temps de découvrir et redécouvrir le site. Il ne laisse personne indifférent. Le Nelson Dockyard est vraiment très joliment restauré.

english harbour

Jean-Claude et Yves, très efficaces règlent les problèmes de démarrage. En fait le fil d'alimentation électrique de la pompe dite de gavage (les spécialistes comprendront) était sectionné. Ils ont réussi à faire une soudure de pro ...et ça marche ! Il faut vraiment tout savoir faire quand on navigue ! Dans la foulée le capitaine commande une pompe neuve...il est quand même sous garantie ce moteur !

Vendredi 6 janvier 2012 :

Nous flânons à English Harbour.

Ballade jusqu'à Falmouth Bay, retour par le chemin de crêtes qui longe la mer.

Nous apprécions, admirons, photographions.

Falmouth Bay et le Yatch Club d'Antigua

Falmouth Bay

Le soir nous dînons à terre sur la pelouse : Seafood Friday au Copper Inn. C'est très bon et très sympa ! Si vous avez l'occasion...ne vous privez pas !

La pelouse se couvre de tables le vendredi soir
english harbour

Samedi 7 janvier 2012 :

Nous naviguons à la voile jusqu'à Five Islands Harbour. Comme l'an dernier le havre est quasi désert. Nous mouillons devant la petite île, réserve d'oiseaux.
Arrivée à Five Islands Harbour
five islands harbour

five islands harbour

Une nouvelle bonite listao pêchée à la sortie d'English Harbour se transforme rapidement en entrée avec un simple jus de citron !

Dimanche 8 janvier 2012 :

Nous quittons la grande baie de Five Islands pour rejoindre le North Sound. Navigation attentive car les récifs de coraux sont toujours là, nombreux et parfois agressifs !

L'entrée dans le North Sound Prickly Pear
North Sound Prickly

Mais quel délice de mouiller devant Great Bird Island, à l'abri de la grande barrière de corail du North Sound !

Petit changement par rapport au moi d'avril 2011 : quelques bouées d'amarrage (gratuites) ont été installées au titre du NEMMA, North East Marine Amenagement Area. Un seul bateau au mouillage. Nous serons deux. L’alizé est encore frais, mais rien ne nous empêche de nager vers les coraux dans cette eau décidément turquoise !

L'arrivée sur la petite plage, sans personne le dimanche, reste magique et que dire de la promenade sur l'île...

Great Bird Island

Pour clore cette journée quasi parfaite, un foie gras cuisiné par la maman d'Yves, accompagné d'un verre de champagne s'est naturellement imposé ! Évidemment c'était délicieux !

Great Bird Island



Lundi 9 janvier 2012 :

Petit-déjeuner avec confiture de mûres de Thérondels, confectionnée par Solange : un must !

Nous nous rendons à la plage de bonne heure et nous y retrouvons les dames si gentilles qui vendent T shirts et souvenirs et avaient fait quelques courses pour nous l'an dernier. D'ailleurs l'une d'entre elles me reconnaît.

Les dames de la plage

Great Bird Island

Je crois que cette année le mari, pêcheur, devrait pouvoir nous fournir en poisson frais !

Ballades à la palme entre les coraux, conversations entre amis, lectures...les heures s'écoulent douces et remplies dans un paysage dont on ne se lasse pas.

Great Bird Island

Mardi 10 janvier 2012 :

Pas de poisson ! Enfin pas pour nous... Il faudra le pêcher nous même !

Nous passons une nouvelle journée dans le North Sound. Ce sera la dernière.

Ce soir nous mouillerons à Davis Bay au sud de Long Island le long de la belle plage de sable blanc. Nous pourrons peut-être nous connecter au reste du monde et envoyer courriels et billets car demain nous partons pour Barbuda.

Great Bird Island

Commentaires

1. Le mercredi 11 janvier 2012, 15:48 par rozamian

Quel régal de voir ces jolies photos!!!!!Pendant que vous vous baignez dans une eau claire et limpide,nous, nous attendons que la neige nous revienne.IC'est difficile de skier sur les cailloux...Et la neige artificielle ,ce n'est pas "le pied"..;Bref,tous les hivers ne se ressemblent pas...Vous lire est un vrai plaisir...A bientôt.Bises à vous 4.

2. Le samedi 14 janvier 2012, 11:16 par Mapa

Nous continuons à nous régaler des photos et des commentaires.Nous profitons de votre voyage c'est super ! biz