En forme de bilan intermédiaire après 40 billets et 66 commentaires : résumé pour ceux qui auraient manqué les épisodes précédents


Le temps : parenthèse, nouveau mode de vie ?

Nous sommes partis le 16 octobre 2010 de Canet en Roussillon et avons interrompu, provisoirement, notre périple et la vie à bord de Doug Le le 26 mai 2011 à Saint-Martin.

Partir pour une longue virée et une traversée de l’atlantique pouvait être considéré, au départ, comme une parenthèse dans une vie terrestre déjà bien avancée… Mais aujourd’hui, pour moi tout du moins, c’est plutôt notre été à terre, du 26 mai au 27 novembre 2011, qui constitue une parenthèse dans notre nouveau mode de vie.

En effet, si au tout début, ça ressemble à de formidables vacances et à une belle aventure, notre expérience (car c’en est vraiment une) s’est vite transformée en une nouvelle manière de vivre…qui nous plait beaucoup, qui m’enthousiasme même ! Tant pis pour l’emphase, j’assume !

L’espace : du petit caillou à l’immensité de l’océan

Tout mérite attention et détour !

Mais bien sûr, je garde des petits coups de cœur :

  • Ibiza presque en solitaires, Espalmador en automne

Coucher de soleil sur Espalmador

  • L’arrivée à Gibraltar

Gibraltar arrivée au ponton face au Rocher

  • La sortie du détroit…quitter la Méditerranée pour aller à la rencontre de l’océan

le détroit est passé

  • Graciosa et la minérale Lanzarotte

Depuis le volcan à Graciosa

  • Les cieux… roses, rouges, noirs, étoilés

ciel sur Lobos grain sur St Barth

  • L’archipel des Saintes

Les Saintes depuis l'ilet cabrit

  • Antigua, tout absolument tout est beau à Antigua

entrée english harbour North Sound Great Bird Island

  • L’Anse Colombier et l’Ile Fourchue à Saint-Barthélémy

Colombier La Fourchue

Finalement, notre trajet n’est pas si grand au regard de la planète (voir le billet précédent avec toutes ses cartes). C’est sûrement parce que nous n’en sommes qu’au début …il nous reste tant à découvrir ou redécouvrir. Si nous reprenons tout simplement notre route : nous avons encore des îles à rencontrer aux Canaries, il pourrait être super de flâner le long de la côte marocaine, nous avons « évité » le Cap Vert (…à faire donc la prochaine fois !), nous ne sommes pas aller à Marie-Galante, ni à Barbuda et les Iles Vierges ne nous ont pas vraiment dévoilé toute leur beauté. Nous en avons pour toute une vie !

Les rencontres

Toutes furent magnifiques, peu nombreuses mais intenses…nous n’avons gagné que des amis, y compris sur internet via le blog !

Traverser : une expérience

Je renvoie au billet n° 20 intitulé « Bilan après notre première transat » .

Si c’était à refaire

On referait…presque pareil ! Toutefois …

Pour la préparation du bateau je crois que le capitaine recommanderait :

  • de faire faire une révision complète du moteur à l’atelier
  • de monter une éolienne (excellent complément des panneaux solaires dans une zone où le vent souffle régulièrement jour et nuit).

C’est ce que nous allons faire à Saint-Martin finalement !

Pour la traversée :

  • ne pas éviter le Cap Vert. L’archipel vaut le détour (tout le monde le dit !) et c’est à cette latitude-là que les alizés soufflent à coup sûr.

Maintenant, deux ou trois recommandations pratiques à ceux qui veulent partir

1/ Les vivres

Remplir la cale au départ avec de bons produits, les stocker dans des conditionnements étanches à l’eau, aux charançons, aux cafards… Faire le plein de victuailles fraîches, pain, viandes, légumes, fruits…, chaque fois que c’est facile et que les produits sont beaux. En effet, lorsqu’il aborde, même en pays «civilisé», le matelot est à pied et le point de ravitaillement peut s’avérer inaccessible. Cela nous est arrivé très souvent mais notre stock était abondant et de plus mon capitaine sait faire le pain !
La pain Le pain maison

2/ Les instruments de navigation

Ne pas hésiter sur les cartes électroniques et l’AIS. Pour l’instant nous n’avons l’AIS qu’en réception mais nous nous posons sérieusement la question d’émettre pour être nous même « visibles » lorsqu’on sait que les gros ne veillent plus QUE l’AIS…après il faut gérer la consommation d’énergie, bien sûr !

3/ La communication

Un téléphone satellite : c’est très très rassurant, quasiment indispensable de mon point de vue.

Tenir un blog ! Un vrai bonheur pour celui qui écrit, même s’il faut s’y tenir. Apparemment, beaucoup de réassurance pour ceux qui attendent les nouvelles, parfois impatiemment, et de plaisir pour tous, à en croire les commentateurs !

Deux tableaux récapitulatifs : marinas et formalités d’entrée dans les états étrangers

1/ Les Marinas que nous avons fréquentées


En cliquant sur le lien on peut ouvrir le tableau : Marinas

2/ Les formalités pour entrer dans les pays où nous avons abordé

En cliquant sur le lien on peut ouvrir le tableau : formalités

Pour conclure…

Echappez-vous dès que vous pouvez et profitez de tous les instants !

Commentaires

1. Le samedi 30 juillet 2011, 11:48 par Famille JOUBERT

Bonjour à vous deux,
Beau voyage, de beaux projets en perspective et des océans à sillonner pour cette "nouvelle vie"...
Nous avons la possibilité quant à nous de prendre un petit acompte dans le sillage de Doug Le, le temps d'une parenthèse avec les enfants à bords de notre récent Tiplouf.
Peut-être au hasard d'une escale ???
Nous continuerons à suivre vos aventures....

2. Le lundi 29 août 2011, 11:49 par rozamian

Hola à vous deux,
un très bon condensé de la 1ère partie de votre voyage..Un vrai régal....Avec de bonnes indications pour les navigateurs.Nous continuerons de vous suivre avec beaucoup de bonheur.
Bisous+++à vous 2.
Danielle et J-C

3. Le samedi 05 novembre 2011, 11:50 par Michel le dentiste

bravo pour ce beau périple, chapeau pour les commentaires et les photos et continuez à me faire rêver

4. Le samedi 17 décembre 2011, 10:13 par eloux32

joli le coucher de soleil
j'espère que le voyage se passe bien
bise à vs deux
elouan