De Las Palmas à la Martinique, la grande traversée : du samedi 8 janvier 2011 au samedi 15 janvier. Troisième étape, secoués par la houle jusqu’à la fin

Samedi 8 janvier 2011

Les grains se sont succédés dans la nuit. La journée est très chaude et l’équipage un peu fatigué par la houle.

Premier repas sur le pouce : pas le goût de cuisiner !

Position le 08-01-2011 à 12h03 TU : 15° 12. 374 N et 45° 31. 444 W

Dans la nuit un grand voilier nous rattrape.

Dimanche 9 janvier 2011

C’est un grand cata ! Je l’appelle à la VHF, il est français. Il nous a indiqué ne pas avoir pu nous localiser sur son radar…bon ! Avec les vagues cela ne semble pas incongru au capitaine.

Nous naviguons sous génois seul, tangonné. Avec 20 nœuds de vent réel et cette grande houle c’est le réglage le mieux adapté.

On nous avait parlé des poissons volants qui viennent se poser sur les ponts des bateaux, fournissant la friture aux équipages affamés…légende ? Ce matin nous avons trouvé un tout petit poisson volant échoué sur le passe avant tribord.
poisson volant

Position le 09-01-2011 à 12h00 TU : 14° 47. 590 N et 47° 44. 950 W

Un message météo d’Yves nous confirme la houle d’Est puis à nouveau de Nord Nord Ouest les 12 et 13 janvier. On le sait donc ! Il va falloir tenir encore un peu !

En fin d’après-midi, je m’allonge, j’ai mal partout, j’ai chaud…l’équipière a un coup de barre !

Lundi 10 janvier 2011

Le bateau marche…mais qu’est ce qu’il roule ! Alors, c’est la mer et c’est lui aussi, avec ses hanches étroites de jeunes filles, il n’a qu’un faible appui sur l’arrière et …il se dandine.

Position le 10-01-2011 à 12h03 TU : 14° 28. 756 N et 49° 56. 488 W

La nuit nous amène à nouveau son lot de grains et même un gros paquet de mer qui s’est permis d’entrer dans le carré : c’est comme si un bon seau d’eau salée avait été jeté sur la table où dormait sagement, mon MP3, le note book. Tout mon blog, à jour, était là…j’en pleurerais. Je retrouve presque des sensations d’avant, au boulot, quand on m’avait volé mon ordinateur portable professionnel !

Mardi 11 janvier 2011

Sur le livre de bord je n’ai rien écrit que cette petite ritournelle apprise toute jeune en colonie de vacances : « La fatigue me gagne mais mon cœur mais mon cœur, la fatigue me gagne mais mon cœur est content ! »

Position le 11-01-2011 à 12h05 TU : 14° 22. 599 N et 52° 05. 059 W

Mercredi 12 janvier 2011

Le paille-en-queue nous dit bonjour, comme tous les matins depuis le 40° W.

Nous avons croisé un cargo et naviguons foc très réduit. Le vent annoncé 20-25 est plutôt 25-30 et nous faisons une pointe à 19,7 nœuds sur un départ au surf sur une très grande vague qui nous rattrapait avec son bruit caractéristique de cataracte. Qui a dit que le sharki ne surfait pas ? C’est assez impressionnant ! Le bateau vibre de partout, le pilote avec gyrocompas arrive à suivre la trajectoire au sommet de la vague en barrant avec une vitesse de réaction impressionnante. Le surf a duré prés de 30secondes. Le deuxième essai a été moins réussi, le bateau est parti en travers et arrivé dans le creux on s’est fait doucher. On a sagement réduit la voilure et les pointes de vitesse suivantes n’ont pas dépassé 12 nœuds.
vague ar




grosse vague

Position le 12-01-2011 à 12h21 TU : 14° 22. 875 N et 54° 20. 393 W

La situation devient très inconfortable et il semble bien qu’il faudra l’encaisser pendant 3 jours encore. Il faut donc s’organiser pour tenir : se reposer, à tour de rôle, boire, s’alimenter. En effet, une belle houle d’Est, celle du vent, est percutée par des vagues de Nord qui nous bousculent sur tribord, nous heurtent, voire sautent dans le cockpit (heureusement pas trop souvent !). C’est la première fois que nous portons le harnais de jour dans le cockpit de ce bateau.

Nous appréhendons la nuit qui finalement ne se passe pas si mal. Le vent a baissé d’un cran et les vagues aussi. Celles de Nord, les plus méchantes ne sont plus là : soulagement.

Jeudi 13 janvier 2011

Nous entamons notre 4ème semaine de mer. Le soleil se lève à 9h45 et le paille-en-queue nous dit bonjour. Un poisson volant, un peu plus gros sèche sur le pont : quel dommage !

Position le 13-01-2011 à 12h05 TU : 14° 30. 748 N et 56° 30. 543 W

Nous entrons dans la zone météo dite Nord Antilles et Sud Antilles : nous nous approchons ! En principe plus que deux nuits en mer !

A midi nous avons pu cuisiner un ragoût andouillettes, patate douce, pomme de terre : délicieux ! Preuve que les conditions s’améliorent. La soirée a été d’une grande douceur : nous l’avons dégustée !

Vendredi 14 janvier 2011

10h : lever du jour, petit déjeuner, mis en pêche. Au milieu du petit déjeuner : départ sur une canne.

On ne pourra pas dire que la mer n’est pas généreuse : elle nous aura donné un poisson chaque fois que nous lui aurons demandé ! Demandes non abusives, certes, juste pour la consommation courante …mais quand même, c’est superbe.

Revenons au petit déjeuner que nous finissons tranquillement en laissant tirer le poisson. Dès le petit déjeuner fini nous ramenons une grosse bonite. Voilà de quoi terminer la traversée avec un poisson frais du jour !

11h20 TU, 7h20 locale nous captons par VHF notre premier bulletin météo émis par le CROSS Antilles Guyanne : on s’approche vraiment.

Position le 14-01-2011 à 12h17 TU : 14° 25. 815 N et 58° 40. 119 W

16h50 : nous avons franchi la ligne symbolique des 100 miles. Notre compteur à rebours n’a plus que 2 chiffres.

18h30 : j’ai repris tout mon blog et je suis à jour !

Samedi 15 janvier 2011

03h : Halo de lumière à 25 mile devant.

10h30 : le jour se lève sur la Martinique assoupie dans la brume.
martinique brume arrrivée

11h35 : nous virons la pointe des Salines

13h30 : Mouillage au Cul de Sac du Marin dans l’attente d’une place à quai dans la marina

12h : nous sommes accompagnés jusqu’au ponton. Le personnel d'accueil qui nous aide à amarrer repère immédiatement que nous venons de traverser...aux anatifes qui ont colonisé notre coque.

anatifes

Position le 15-01-2011 à 12h00 TU : 14° 18. 557 N et 60° 36. 354 W

Alors, la traversée de l’atlantique : ça c’est fait !

Le plus dur reste à faire : la lessive d’un mois, le nettoyage du bateau, le renouvellement des stocks…

Commentaires

1. Le jeudi 20 janvier 2011, 09:02 par Yann

Bonjour les marins... Et bien quelle aventure !!!
Mais bon, comme vous l'avez si bien dit, ça c'est fait...
Maintenant il n'y a plus qu'à se reposer et profiter un maximum de la tranquillité de la Martinique...
Faites le plein de belles images ! Nous vous attendons avec impatience pour vous faire un bisou
Yann

2. Le mardi 25 janvier 2011, 01:05 par Teles

Bienvenue au Marin où je vous ai précédés de 2 semaines. Même parcours, mêmes impressions, le vent qui manque, la houle et les ciels, presque les mêmes photos (sauf le bateau et l'équipage, bonjour à Mme !). Nous avons juste un peu plus cassé. Saluts nautiques !